Appliquer la loi peut être scandaleux !

C’est le cas d’un jeune mineur originaire du Bangladesh – voir lien fin de l’article – qui s’intègre avec une évidente  bonne volonté. Il acquiert rapidement les bases de la langue française, il suit une formation, il valide des stages, il est reconnu par son maitre de stage MAIS !

Arrivé à 18 ans, tout s’arrête et il risque l’expulsion !

Tout de même ! Est-ce que ces fonctionnaires qui prennent leurs décisions sur dossier en répétant à l’encan que la loi s’est durcie, “c’est la loi que voulez vous .. ” etc etc

Est-ce que ces fonctionnaires ne pourraient pas avoir un peu de « bon sens humain » ? N’est-ce pas un enrichissement de la France que de garder ces jeunes qui témoignent de ce courage, cette volonté, ce savoir vivre .. ces jeunes dont, finalement, nous avons besoin ainsi qu’en témoigne, par sa colère, le maitre de stage de ce Bangladais !

Voir l’article du journal Le Progrès de l’Ain daté vendredi 15 février 2019 :

ASILE – _J’ai tout perdu le jours de mes 18 ans_