Collectif Solidarité Migrants Bourg en Bresse, 3 juin 2019

    Opération portes ouvertes 2014
  1. Réunion Amédée Mercier du mardi 28 mai
Toutes les familles du foyer Renoir menacées d’expulsion étaient présentes plus quelques unes déjà expulsées.
Elles ont décidé d’envoyer une lettre au préfet pour insister sur le fait que leur problématique n’est pas tant le logement mais les papiers. Cette lettre a été coécrite avec certains membres du collectif. Elle sera signée par toutes les familles, à l’adresse du foyer Renoir et par le « collectif des familles » à l’adresse du Centre sociale Amédée Mercier si accord de leur part. Elles sera validée à la réunion de ce soir mardi 4 juin et envoyée au plus vite.
 
Les familles souhaiteraient par ailleurs lancer une invitation au préfet et à alfa3a pour venir les rencontrer. Quelle opportunité créer pour les inciter à répondre favorablement?
Pour info, la préfecture organise des portes ouvertes le dimanche 9 juin…. 
Pour le moment aucune nouvelle d’un éventuel passage au tribunal pour ces familles.
 
2. Bourg Habitat
 
La rencontre avec Bourg Habitat au sujet du 90 avenue du mail aura lieu le mercredi 5 juin à 10h à la mairie. Seront présents la présidente de Bourg habitat, le directeur de cabinet de la mairie et cinq membres du collectif.
 
3. Audience du 6 juin
Rendez vous à 8h30 devant le tribunal.
Il est IMPORTANT que nous soyons nombreux et nombreuses pour défendre le droit de circulation et d’installation de TOUS et TOUTES. N’hésitez pas à amener banderoles et/ou panneaux.
 
Les familles de Renoir seront présentes.
M. sera là avec la sono.
Le président du DAL national sera présent.
Une conférence de presse sera organisée à la sortie du tribunal. La voix de l’ain,  radio Salam et RCF ont déjà été contactées. Restent à contacter le progrès par R.et radio B par J.L.
 
Bourg Habitat demande des dommages et intérêts à hauteur de 800 euros.
 
L’avocat a prévu une défense en deux temps.
Premièrement sur la forme
Deuxièmement sur le fond
 
4. Dortan
 
Il a été demandé si le collectif pouvait assumer les frais d’inscription des enfants au centre de loisirs, une dizaine d’enfants, entre 20 et 25 euros par jour et par enfant. De telles dépenses ne sont pas envisageables par le collectif.
Un bilan de l’argent à disposition du collectif a été demandé à Joëlle afin de pouvoir imaginer des dépenses cohérentes.
 
5. 14 juin: stop dublinage
La rencontre sur le thème des dublinés proposée par la CIMADE se déroulera le 14 juin au centre social Amédée Mercier.
Intro et présentation des associations
Présentation du règlement Dublin (par une salariée de la Cimade nationale)
Présentation du contexte à Bourg : centre de Péronnas, présentation du Programme Régional Dublin et procédures de relocalisation des dublinés (par une bénévole de la Cimade)
Réquisition de la maison avenue du Mail : témoignage sur une action concrète (par un.e membre du collectif)
Et tout ça entrecoupé de parties plus festives : djembé, conteurs,
chansons françaises sur le thème des migrants, etc.
Repas partagé.
Prochaine réunion, le lundi 17 juin