Départ du CADA pour les familles T. et S.

P.Lemaitre

 P. Lemaitre

Deux familles en fin de droits sortent du CADA ce lundi 6 janvier au matin. Ces deux familles considérées comme vulnérables et prioritaires doivent être hébergées en attendant les décisions les concernant, l’une avec un bébé de quelques mois et l’autre au regard de la maladie de son enfant qui fait actuellement l’objet d’une demande d’autorisation provisoire en raison de son état de santé dont la thérapeutique n’est pas disponible dans son pays. L’avocat en charge de la famille collecte actuellement les informations nécessaires.