CR Bourg en Bresse – Fermeture du bidonville !

« Tous les changements, même les plus souhaités, ont leur mélancolie »
          A. France.

La réunion du 15 octobre a principalement été consacrée à la situation au Bidonville et à la meilleure issue possible pour les habitants des lieux.

Situation : Le propriétaire du site a accepté la proposition faite par la DDCS de reloger les 20 familles dans des appartements à Dortan, moyennant des garanties de la fermeture et la « sécurisation » du site. Sécurisation semble signifier le murage des entrées et la pose de barbelés. Alpha3A qui est prestataire pour le relogement est prêt et les premiers départs devraient avoir lieu le 21 octobre lorsque le préfet aura donné le feu vert. Les départs se feront au fur et à mesure de la disponibilité des logements jusqu’au 2 novembre, date à laquelle le site devra être fermé. Par ailleurs, lors de la précédente réunion des Cabanes Solidaires, au Bidonville, un employé d’Alpha3A, également interprète a vérifié et mis à jour la liste des enfants afin de les inscrire auprès les écoles de Dortan.

La DDCS semble exiger des garanties plus concrètes que l’acceptation du plan et la fermeture du site. Le propriétaire ne souhaite pas qu’un nouveau squatt se développe avec tout ce que cela comporte de risques. Certains envisagent la destruction des bâtiments comme une solution s’il n’y a pas de projet porté sur le site. Cependant, cette destruction ne saurait être mise en oeuvre avant la fermeture des lieux et une réflexion semble utile avant toute décision. Alpha3A travaille déjà à un projet sur l’avenir du site. L’association Cabanes Solidaire peut également être porteuse d’un projet de reconversion des lieux, dans le cadre imposé par le propriétaire et, éventuellement, avec la ville de Bourg-en-Bresse. Quelques mesures d’aménagement (limitation de l’accès aux voitures notamment) et d’organisation avaient déjà été faites par l’association avec succès.

Quoi qu’il en soit, l’action du Collectif Solidarité Migrants et par la suite des Cabanes Solidaires, a permis de mettre à l’abri et d’aider substantiellement un grand nombre de familles pendant plusieurs années, de leur éviter des mouvements incessants et des relogements hasardeux malgré les conditions précaires.

Ainsi, le 2 novembre des maçons seront à pied d’oeuvre pour murer les entrées des bâtiments. Ceux qui souhaitent aider seront les bienvenus.

Le devenir de l’association Cabanes Solidaires.
Il n’y a pas d’urgence à dissoudre l’association. Elle a montré son utilité et elle sera présente jusqu’à la fermeture du site et force de proposition pour l’avenir.