Fonctionnement des Centres d'Accueil et d'Orientation (CAO) -
Close

3 octobre 2016

Fonctionnement des Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO)

Tout d’abord une fiche-synthèse réalisée par Bernard de Bourg en Bresse et voir le lien vers charte de fonctionnement complète.

 

Centre d’Accueil et d’Orientation

                               C.A.O.

= hébergement d’urgence sous système déclaratif des préfets

= droit de l’Etat de créer des places dans n’importe quelle commune sans demander l’avis des maires concernés

– obligations de l’Etat :

> financer lui-même ces places

> financer la couverture des besoins immédiats des personnes

– charte de fonctionnement depuis juillet 2016-09-21 (voir ci-joint)

– les mineurs isolés en sont ‘’exclus’’ car relevant d’autres structures

– coûts de référence des C.A.O. :

> 25 €/jr/pers. avec 3 repas

> ou 15 € pour un simple accueil de nuit avec petit déjeuner

– 1 travailleur social pour 30 personnes

– 1 veilleur de nuit pour 50 personnes

– le règlement intérieur = à la charge de l’organisme gestionnaire

– durée de prise en charge = temps nécessaire à l’orientation des migrants vers un dispositif adapté à leurs droits – – > en CADA dans 80 % des cas (ce pourcentage me paraît élevé !!!)

– les maires doivent scolariser les enfants en accord avec le rectorat

– les bénévoles complètent les services (alphabétisation, traduction, accès aux soins)

*Fiche à partir de l’art. de La Croix du 16 09 2016

 

*Commentaire de J.F. FLOQUIN de Forum-Réfugiés Cosi : « le C.A.O. est devenu une sous-filière moins encadrée que le CADA ou les centres d’hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile. Il faut aussi que nous ayons les moyens adaptés pour travailler »

 

*Voir aussi l’enquête de la FNARS du 22 janvier 2016 sur 27 structures C.A.O. (google)

 le lien vers charte de fonctionnement